Aller au contenu
Accueil » Nos Activités » Longe Côte

Longe Côte

Le Longe Côte – Marche Aquatique

Découvrez le LONGE COTE grâce à cette vidéo tournée en Bretagne

Compétition Longe Cote Italie Alassio 2019

Cette discipline a été inventée en 2005 par Thomas WALLYN – entraîneur professionnel d’aviron de Bray Dunes dans les Hauts de France -qui cherchait une activité de renforcement musculaire et cardio vasculaire sans traumatisme articulaire.

FFRANDONNEE Pedestre longe cote WWE

Le longe cote se pratique en mer encadré par des Animateurs diplômés de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Alassio Italie Longe Cote 2018

Qu’est-ce que le longe côte :

Une discipline nautique qui consiste à marcher en mer avec plaquettes, gants palmés, pagaie avec un niveau d’immersion entre le nombril et la poitrine. La technique met en avant les avantages combinés d’un sport pour tous et les divers bienfaits du milieu marin avec l’amélioration des défenses immunitaires et à la diminution du développement de maladies. L’influence vivifiante de l’eau de mer est renforcée par la présence d’oligoéléments, d’ions négatifs bénéfiques pour notre santé et de sels minéraux.

un sport collectif : soit en longe de trois, cinq ou neuf personnes (le phénomène d’aspiration joue beaucoup). On peut aussi longer en solitaire et préparer les défis : 100 mètres, 1000 mètres. Différents niveaux sont respectés.
Le longe côte s’adresse aux hommes comme aux femmes de tout âge et quelles que soient leurs conditions de santé. Il n’est pas impératif de savoir nager. Les jeunes sont les bienvenus à partir de 10 ans.
Ce sport se pratique toute l’année : l’été en maillot et le reste de l’année en shorty ou combinaison intégrale en néoprène avec chaussons ou tennis de trail, gants, voire cagoule. La pratique peut avoir lieu le jour comme la nuit, par tous les temps, soleil, vent, pluie, vagues… sauf forte tempête et orage.

Compétition Longe Cote Italie Alassio 2019 Aveugle

Les bienfaits du longe cote :

Le renforcement musculaire :
La pratique en milieu aqueux permet un travail en impesanteur et donc une levée des contraintes articulaires liées au poids, notamment pour la région lombaire et les membres inférieurs.
La circulation sanguine :
la pratique demande pour les jambes un déroulement du pas souple (puisqu’en impesanteur) des orteils aux talons pour la propulsion favorisant le retour veineux rendant une sensation de jambes légères après la séance. Le haut du corps est sollicité pour l’équilibre du corps dans l’eau avec bras pour traction et propulsion.
Le sens de l’équilibre :
dû au courant. Le travail de coordination entre les membres inférieurs et supérieurs, et de latéralisation stimulent l’activité cérébrale motrice et sensorielle. Sollicitation très stimulante pour les personnes âgées, pour les personnes qui ne pratiquent pas de sport ou celles en reprise d’activité suite à un arrêt prolongé. Stimulation importante des capteurs propriocepteurs au niveau des pieds chevilles afin de s’adapter en continu au sol, aux courants, aux vagues